Le périscolaire

une opportunité pour les associations

Depuis septembre 2014, les nouveaux rythmes scolaires se sont imposés à l’ensemble des communes françaises afin de proposer à chaque enfant - quelles que soient son origine sociale ou les ressources de sa famille - des activités périscolaires, artistiques, sportives, des ateliers de langue vivante, etc.

Nombre de ces activités sont prises en charge par des associations qui signent avec les mairies des conventions de partenariat.

La FSCF, forte de l’expertise de ses associations adhérentes, considère que ces dernières ont toute légitimité pour proposer leurs activités aux communes et les incite à renforcer leur position d'acteur éducatif du territoire. Il s’agit, pour les associations, d’une opportunité exceptionnelle d’intervenir directement auprès des jeunes. L’initiative de l’association est primordiale dans la démarche vers la collectivité locale (ville, commune, structure intercommunale, EPCI…). 

C’est l’offre de l’association qui permet à la collectivité de répertorier et structurer l’offre périscolaire sur son territoire.

Via les comités départementaux et les ligues régionales, le siège fédéral et la direction technique nationale apportent leur appui aux associations en déclinant le cadre réglementaire dans lequel elles s’inscrivent, avec quels partenariats et sous quels conventionnements.

La FSCF propose également des formations BAFA afin que les associations puissent s’entourer d’animateurs généralistes compé-tents et de qualité. 

I PLUS D'INFORMATIONS I

Renseignements et informations I fscf@fscf.asso.fr