Activité - Éveil de l'enfant

L'eveil de l'enfant a la fscf

L’Éveil de l'enfant propose un éventail d’activités variées pour le progrès de l'enfant, par les émotions éprouvées et par les types d’environnements rencontrés (espaces, gros modules, petits matériels, relation aux autres). 

Cette activité sollicite la motricité naturelle de l’enfant de 2 à 6 ans et l’enrichit grâce à un environnement adapté, aménagé et attrayant. L’enfant pratique des activités athlétiques (courir, sauter, lancer),  gymniques (se suspendre, rouler, se balancer), d’expressions (mimer, danser), des jeux collectifs (coopérer, construire) et des jeux d’opposition (lutter, s’affronter) sans spécialisation précoce.

Ces activités diverses conduisent l’enfant à une meilleure connaissance de son corps et de l’espace et l’accompagnent donc sur le chemin de l’autonomie.

L’ÉVEIL DE L’ENFANT, C’EST QUOI ?

C’est avant 6 ans que les enfants construisent l’essentiel de leur schéma moteur et façonnent leurs choix, leurs goûts, leurs envies. A ce titre, en tant que Fédération, nous nous devons de leur proposer une grande variété de pratique adaptée à leurs besoins et s’inscrivant dans une démarche éducative reconnue (Eveil FSCF Villars 2011).

4 principes orientent cette DÉMARCHE ÉDUCATIVE :

1. L’ENFANT a besoin d’un éveil global Dans tous les domaines (corporel, culturel, artistique, social, affectif) sans visée technique, ni spécialisation précoce.

2. L’ENFANT a besoin d’activité et de diversité Il faut donc lui proposer la multiactivité, par des séances construites sur des thèmes variés, du matériel adapté.

3. L’ENFANT a besoin d’être reconnu pour construire sa personnalité, indispensable à sa vie future en société, il lui faut se confronter et affronter les autres enfants, les adultes non pas lors de compétitions, mais dans des situations de JEU, de règles adaptées … il va ainsi se découvrir, se dépasser comprendre et accepter ce corps qui est le sien.

4. L’ENFANT a besoin de sécurité affective et physique Il doit pouvoir compter sur l’adulte, s’accrocher à son regard bienveillant, se sentir aimé… C’est par ses expériences nouvelles, les émotions qu’elles lui procurent, l’aide qu’il va trouver auprès de l’animateur (motivation, encouragement, responsabilisation..) que l’enfant va s’engager par plaisir dans l’action en toute confiance.

Alors offrons aux enfants de nos associations une activité à la hauteur de leurs besoins, pour en faire des enfants bien dans leur peau, autonomes et plus tard des adultes responsables.