ACTIVITÉS ARTISTIQUES ET CULTURELLES

Théâtre

Le théâtre de patronage existe dès l'origine dans les oeuvres, mais une fédération catholique spécialisée, l'Association théâtrale des œuvres catholiques d’éducation populaire (ATOCEP) qui devient, en 1946, la Fédération catholique du théâtre d’amateur français (FéCTAF) se met en place. La FGSPF refuse d'être en concurrence avec elle et ne se préoccupera donc de théâtre qu'à la disparition de la FéCTAF.                                   C'est en 1992 que la fédération crée une commission théâtre. Une commission expression avait déjà, dans les années 80, abordé le théâtre. La première rencontre amateur eut lieu dans le Haut-Rhin, et c'est cette initiative de l'Avant-garde du Rhin qui a sauvé le théâtre en dialecte régional. 

                     

Musique

Les batteries-fanfares accompagnent les gymnastes dès 1898 dans les patronages, les clubs affiliés, les concours et les cérémonies officielles. Après la Seconde Guerre mondiale, ce genre de musique perdit en popularité, il rappelait trop les musiques de l’armée. Les batteries-fanfares perdurèrent cependant à la fédération. Jusqu'en 1980, les grands prix de musique étaient toujours associés aux championnats de gymnastique et de majorettes, ce qui donnait aux concours un visage absolument unique en France.

 Chant-Choral

Le premier concours de chant-choral eut lieu en février 1956 à Beaugency et le deuxième deux ans plus tard à Paris. La commission de chant-choral est finalement créée en 1969 et restera très vivante jusqu'à la fin du XXe siècle. Les concours et les formations regroupaient des chorales sans existence légale (non structurée loi de 1901), scolaires et paroissiales. 

Danse