Associations : Pourquoi s’affilier à la Fédération Sportive et Culturelle de France ?

bandeau FSCF

« Quand on évoque la « Fédé » , on parle d’abord d’un esprit qui repose sur des échanges intergénérationnels, sur des valeurs d’éduction des plus jeunes, de formation pour tous et une politique centrée sur l’humain, avant de penser résultats. » 

S’affilier à la Fédération Sportive et Culturelle de France ne peut pas être une démarche commune, purement administrative. Il faut avoir conscience qu’on intègre une véritable institution, composée à l’image d’un arbre généalogique de plusieurs branches réparties sur les territoires, mais dont finalement tous les membres ou presque se connaissent, se fréquentent lors de grands rassemblements et dont les générations les plus anciennes se côtoient depuis parfois des décennies.  

S’affilier à la FSCF c’est faire le choix d’une pratique sportive ou culturelle apaisée, individualisée, affranchie des contraintes de performances qui régissent notre monde moderne. C’est accepter de promouvoir la notion de « sport pour tous » et de mettre en place des structures d’encadrement pouvant permettre l’accession à une activité aux meilleurs, mais aussi et peut-être surtout à tous les autres, quelque soit leur origine sociale, professionnelle, culturelle. 

On entre à la FSCF par conviction et on découvre ensuite, la force et la structuration de cette fédération de près de 500 000 membres, qui permet notamment la mise en place de compétitions départementales, régionales ou nationales adaptées à tous les niveaux de pratique.

Et puis adhérer à la FSCF c’est aussi accepter une sorte de pacte générationnel basé sur la transmission des savoirs aux plus jeunes. Et là encore la force de cette fédération repose sur ses structures nationales, régionales et départementales qui proposent, chacune à leur niveau, des cursus de formation adaptés et ciblés sur les besoins des associations.  

Enfin, le caractère omnisports et culturel de la FSCF, permet à une association d’être présente sur son territoire, dans des activités aussi diversesque la gymnastique en compétition ou en loisirs, la danse, le Parkour, l’Eveil de l’enfant, la peinture, le cirque, la gymnastique d’entretien, les boules lyonnaises, les sports duels, la musique,… et bien d’autres déclinaisons encore.

Et au-delà des avantages matériels et financiers qui découlent d’un système de licence et d’assurance unique, ces activités nombreuses, composées de personnes issues d’horizons divers, de cultures sportives ou associatives parfois très éloignées les unes des autres, s’enrichissent mutuellement des expériences et des points de vue de tous, forçant collectivement à une plus grande ouverture d’esprit. A la FSCF on apprend des autres. 

Et depuis quelques années, en labelisant le concept du Sport Santé, qui existe depuis toujours au sein de nos activités sans être nommé, en certifiant les associationsqui souhaitent donner à leurs adhérents l’assurance d’une démarche de qualité, et garantir la qualité d’accueil, de l’encadrement et de l’offre d’activités proposées, cette fédération donne à ses clubs une vraie légitimité et leur permet avec des outils pertinents de poursuivre un peu plus encore leur mission d’utilité et de santé publique.

Une impressionnante structure, parfaitement adaptée à son temps, riche de plus d’un siècled’existence et d’expériences, tournée vers l’avenir, composée de femmes et d’hommes partageant un idéal commun : permettre au plus grand nombre, un accès au sport et à la culture en favorisant l’épanouissement personnel de ses cadres comme de ses pratiquants.   

Article issu de l’Essor Isère du 28/08/2020.