Comité Départemental Dauphiné : préparer l'avenir

FSCF Comité Départemental Dauphiné : préparer l'avenir

Le Comité départemental du Dauphiné de la Fédération sport et culture de France a tenu son assemblée générale, organisée conjointement par l’Étoile de Voiron comité directeur et l’Étoile de Voiron gymnastique. Après les mots d’accueil, il était temps d’ouvrir la séance statutaire.

Nadège Frison, trésorière, a présenté le rapport financier avec un compte administratif stable (-0,2%). Didier Gautier, président du CDD, a salué son action pour anticiper, assurer l’investissement au profit des moyens humains et matériels, aider les associations et leurs membres, faire face à la baisse de licenciés. Le budget prévisionnel pour la saison à venir se monte à 221 000 €.

Gilles Koch, secrétaire général, a exposé les chiffres de l’activité 2018-2019 : 37 associations membres, 40 activités, 9 126 adhérents (dont 70 % de femmes). Entre loisirs et compétitions, ils sont 454 licenciés à l’éveil de l’enfant, 779 concernés par l’accueil collectif de mineurs, 479 pour les activités de pleine nature, 1336 à la natation, 301 pour les sports de ballon, 116 à la boule lyonnaise, 2116 pratiquent en gymnastiques masculine ou féminine, 37 le ski alpin, 406 d’autres sports. Il y a ceux, 1689, qui optent pour les arts et la culture (GAF, musique, danses, peinture, cirque…). Tir à l’arc, cartes, échecs, trail running, etc. réunissent 614 amateurs.

Didier Gautier a présenté son rapport moral, remerciant ceux qui agissent et s’impliquent dans les associations (bénévoles, dirigeants, permanents), évoquant les pistes pour l’avenir où la dimension humaine a plus que jamais sa place : mise en œuvre d’Atoutform’, dynamisation des activités pour les moins de 6 ans (éveil de l’enfant), maintien de l’équilibre budgétaire tout en accompagnant les associations…

Les 3 rapports ont été approuvés à l’unanimité. Des élections ont permis le remplacement d’un membre du conseil d’administration (Hervé Bruyard à la place de Eric Daudanne, démissionnaire) et de désigner pour un an les délégués départementaux, représentants des associations.

Denis Veyret, président du comité régional Auvergne-Rhône-Alpes de la FSCF, a souligné les deux combats à mener pour son instance au service des comités départementaux et de leurs membres. Il s’agit de comprendre pourquoi la subvention régionale a baissé, passant d’environ 26 000 € à moins de 5 000 €. Le CR réunit 12 000 adhérents et 220 associations et de faire face au comportement agressif des fédérations délégataires unisport.

Philippe Blanc, membre du comité directeur de la FSCF, a rappelé les valeurs de cette dernière, ses actions, engagements et actualités, revenant aussi sur la baisse de licenciés.

L’assemblée générale s’est achevée par la remise de diplômes : certification FSCF et programme Atoutform’ et Atout+.

La journée s’est poursuivie sur la question de l’éveil de l’enfant, un travail en carrefours techniques (administratif, éveil de l’enfant, gymnastiques féminine et masculine + juges, natation, randonnée « découverte locale », sport-santé-bien-être).

Propos recueillis par Claire thoinet, paru dans l’essor Isère, édition du vendredi 18 au jeudi 24 octobre 2019.