La FSCF à l'Assemblée Générale du Cnajep : Un Engagement Renforcé pour l'Éducation Populaire

FSCF-assemblee-generale-CNAJEP

Le 6 juin dernier, la FSCF a participé à l'Assemblée Générale du Cnajep, qui s'est tenue au 12 rue Tolain à Paris. Cet événement a rassemblé les principaux acteurs de l'éducation populaire pour une journée riche en discussions et en décisions importantes.

La matinée a débuté par les propos d'ouverture et la validation du compte-rendu de l'Assemblée Générale de 2023. Les participants ont ensuite abordé les questions statutaires, incluant la présentation des rapports 2023 par Alexandra Thieyre, déléguée générale, et Marc Guidoni, trésorier. Les comptes, le bilan et le rapport financier ont été unanimement votés par l'Assemblée.

Trois nouvelles adhésions ont été ratifiées, accueillant Erasmus Student Network France, FORESCO et FRENE. La désadhésion de Starting Block a également été votée. Les interventions des vice-présidents Jean-Baptiste Clerico, Timothée Brun, Ariane Jourdan et Antoine Chabal ont précédé le renouvellement des instances, dont les candidatures ont été présentées et votées par l'Assemblée. Il y avait huit postes à pourvoir et huit candidats : Jean-Baptiste Clerico, Damien Polet, Timothée Brun, Claude Gassmann, Benjamin Mauduit, Arnaud Tiercelin, Jean-Yves Mace et Lucie Bozzonnet.

L'après-midi a été consacrée à la lutte contre les idées des extrêmes-droites, avec des ateliers et des échanges en plénière, suivis d'une discussion sur le rapport du CESE concernant le financement de la vie associative, menée par Martin Bobel, rapporteur au CESE. La journée s'est clôturée par une intervention de Timothée Brun, coprésident du Cnajep.

Cette Assemblée Générale a permis de renforcer les liens entre les acteurs de l'éducation populaire et de définir ensemble des perspectives pour l'avenir. Nous sommes fiers d'avoir contribué à ces échanges et de continuer à soutenir les initiatives du Cnajep.

Pour rappel, le Cnajep, fondé en 1968, regroupe plus de 70 mouvements nationaux de jeunesse et d’éducation populaire, mobilisant plus de 500 000 jeunes et touchant plus de 10 millions de personnes à travers la France.

Une journée fructueuse pour l'éducation populaire et un engagement renouvelé pour des actions communes et inclusives !