La FSCF présente aux Rencontres de l'Éducation Populaire

FSCF-education-populaire-rencontres-poitiers

Le week-end dernier, la FSCF a participé aux deuxièmes Rencontres Nationales de l'Éducation Populaire, organisées du 30 mai au 1er juin 2024 à Poitiers. Cet événement a rassemblé plus de 700 participants, incluant professionnels des collectivités, élus, bénévoles associatifs et grand public, tous réunis pour célébrer et promouvoir l’éducation populaire.

 

Pourquoi des Rencontres Nationales de l’Éducation Populaire ?

Ces rencontres, comme celles de 2022, visent à être un espace de rassemblement et de célébration pour les acteurs associatifs et institutionnels. Elles offrent l'occasion de partager un état des lieux national et de tracer des perspectives pour le secteur.

Les Rencontres sont également un moment clé pour rendre visible l’éducation populaire et la promouvoir auprès du grand public, en particulier les jeunes.

Co-organisation et partenariat

Cette édition 2024, co-organisée par la Ville de Poitiers et le CNAJEP, a vu la participation active de nombreuses structures telles que l’AMF, l’AMRF, l’ANACEJ, France Urbaine, FONJEP, Hexopée, Injep, et bien d’autres. Ces partenaires ont contribué à orienter les thématiques abordées lors des rencontres.

Thèmes et enjeux de l'édition 2024

L'édition 2024 s'est penchée sur la manière dont l’éducation populaire crée des « espaces » dans les territoires (urbains, ruraux, ultramarins) et utilise les temps libérés pour permettre aux personnes de devenir actrices de leur vie et de leur communauté. Les discussions ont aussi porté sur les inégalités face aux temps libres, notamment pour les femmes et les habitants des zones rurales ou des quartiers.

La Charte Culture Éducation Populaire

Lors de ces rencontres, nous avons abordé la Charte Culture Éducation Populaire, signée le 16 mai dernier. Cette charte célèbre 25 ans de coopération entre acteurs d’éducation populaire, le ministère, les services et institutions culturelles. Elle vise à amplifier les actions conjointes et inclusives, accessibles sur tous les territoires, des zones rurales aux métropoles, en passant par les quartiers et les territoires ultra-marins.

Cette charte représente une ambition commune : permettre la participation et l’accès à la vie culturelle pour tous, partout. Elle promeut une culture ouverte aux autres et au monde, permettant de comprendre nos différences pour mieux vivre ensemble dans une société plus juste, solidaire et respectueuse de l’environnement.

Nous sommes fiers d'avoir participé à ces rencontres et de continuer à œuvrer pour une éducation populaire accessible et inclusive !