Commission Technique Nationale - Twirling

Le TWIRLING à la FSCF

II s’agit d’un sport reconnu comme tel par décret du 31 décembre 1985 ; l’entraînement exige des qualités telles que la danse et la gymnastique qui sont obligatoires pour une pratique harmonieuse. Cet entraînement peut se décomposer de la manière suivante :

Deux entraînements par semaine au moins. Durée : 1 heure 30, dont 30 minutes d’échauffement répartis en 20 minutes d’échauffement au sol, 10 minutes d’échauffement au maniement du bâton. Durant cette dernière phase de l’entraînement, au même titre que pour une danseuse, un travail complémentaire à la barre est souhaitable.

La phase suivante est constituée d’une partie de chorégraphie, de danse et gymnastique au sol liés aux mouvements de bâton. Le bâton est l’instrument principal mis en valeur par la dextérité qu’il exige.

Les championnats à la FSCF...

Nos championnats seront obligatoirement exécutés en justaucorps (pantalons ou combinaisons pour les garçons), de manière à laisser entière liberté de mouvements aux concurrents.

Puisque nous parlons championnats, précisons que ceux ci doivent être abordés par des éléments confirmés. Un an d’école est nécessaire avant de se produire en championnats.

Ces championnats comportent une production libre pour les équipes, et une production de dextérité au bâton (libre) pour les individuels.

L’objectif est d’atteindre la plus grande difficulté possible dans les mouvements de bâton tout en coordonnant ces derniers par des mouvements de danse et de gymnastique le tout en parfaite harmonie avec la musique choisie. Le "spectacle" est jugé sur des critères sportifs, techniques et artistiques.

On n’atteint un haut niveau qu’au prix d’un long travail en salle, comme dans tous les autres sports. La Fédération, par ses week ends, ses stages, offre aux futurs cadres le moyen de se perfectionner sur le plan technique et pédagogique dans tous les domaines : technique du bâton, psychologie des enfants et des adolescents, animation d’un groupe et d’une équipe, danse, gymnastique au sol, etc.

Enfin, il faut savoir que l’activité twirling n’est pas une discipline exclusivement féminine. En effet, les garçons y trouvent également une nouvelle forme d’expression et depuis quelques années en France (depuis longtemps aux Etats Unis) certains partagent avec les filles la même passion pour cet art.

Ajoutons que les équipes peuvent être composées d’un nombre indifférent de filles ou de garçons à condition d’être au moins 6 au total (voir règlement). Cependant, dans les championnats individuels, les garçons auront un classement séparé.

L’activité twirling n’est pas la seule pratiquée à la Fédération qui regroupe, au plan national, une vingtaine de disciplines sportives et socio éducatives. Mais, c’est le même esprit qui doit régner dans toutes les activités, un esprit d’amitié, de franc jeu, de respect mutuel, car bien travailler est beaucoup plus important que gagner, se surpasser est plus important que battre les autres, former des jeunes épanouis, responsables, est bien plus important que former de brillants exécutants... Permettre aux jeunes de s’exprimer vraiment, de créer, d’inventer, tel doit être le premier souci de tous nos responsables.

Bon courage.

Les COMPETITIONS

Elles peuvent être individuelles ou par équipes

Jugée sur des critères sportifs, techniques et artistiques.

Au niveau :

  • Départemental
  • Régional
  • Inter Régional
  • Fédéral
  • En équipe
  • Une production libre
  • En individuel, duo et double bâton
  • Une production libre

Les membres de la commission :

  • BONIN  Cindy
  • BREHERET Audrey
  • CSERNAK Emilie
  • FAURE  Jean-Michel
  • GILLET Véronique
  • GOMBAUD Stéphanie
  • LAMBERT  Yves
  • LE GOUIC  Véronique
  • LOPES David
  • MARHOUM Daleila
  • MARTIN LEVREL Sabine
  • MOMPER  Patricia
  • NAVENOT Mickael
  • SCHWARTZ Alexandrine
  • VEYSSIERE Fabrice